Livre blanc « L’encadrement fiscal de la profession de photographe »

Date :

07 juin 2021

Photo : LEB Communication

Photo : LEB Communication

Selon son statut et la typologie de son travail, le photographe professionnel est régi par des règles fiscales qu’il convient de bien connaître pour éviter les pièges fiscaux source de perte de temps, d’argent et d’énergie. Explications et exemples pratiques avec Arnaud Granger du cabinet Avoconseil.

La diversité de leurs activités expose les photographes professionnels à une complexité fiscale supérieure à d’autres métiers. Les nouveaux arrivants dans la filière se posent légitimement de multiples interrogations sur ce thème et le rôle d’une organisation professionnelle comme la nôtre est d’y répondre le plus simplement possible* : quel taux de TVA adopter en fonction du type de production ? Quel régime d’imposition s’avère le plus avantageux ? Comment gérer les seuils fiscaux lorsque votre activité se développe ?

Autant de questions qui ne peuvent être définitivement tranchées de façon générale, mais auxquelles des réponses doivent être apportées en fonction de votre situation.

Les intervenants

Arnaud Granger

Arnaud Granger

Arnaud GRANGER est avocat associé, spécialiste en droit fiscal responsable du département droit fiscal au sein du cabinet Avoconseil. Il sera bâtonnier de l’Ordre des avocats du Barreau d’Angers pour les années 2022 – 2023. Il intervient sur l’ensemble des questions propres à la fiscalité, tant pour les entreprises que les particuliers et autres OSBL. Il intervient notamment à l’Université de droit d’Angers, et a participé à plusieurs colloques fiscaux. Il est co-auteur du Livre Blanc « Droits et devoir des photographes 

Philippe Paillat

Philippe Paillat

Président de la Fédération Nationale de la Photographie depuis 2003, Philippe Paillat représente la branche des métiers de la photographie auprès des principales institutions d’Etat dont le Ministère du travail avec lequel il est amené à négocier les textes réglementaires qui transforment les conditions de travail des professionnels du secteur de la photographie. Fils de photographe et président de l’enseigne coopérative Pictis qui compte 80 magasins en France, il connaît intimement ce secteur depuis toujours.

Jacques Hémon

Jacques Hémon

Analyste reconnu du secteur de la photographie, Jacques Hémon est journaliste. Il a assuré la rédaction en chef de plusieurs magazines spécialisés photo au cours de sa carrière. Il est aujourd’hui consultant indépendant et collaborateur régulier de Fisheye Magazine.

Livre blanc consultable et webinar visionnable à partir du 07 Juin sur le site fnp-photo.fr

Évènement suivant

LIVRE BLANC : « L’ENCADREMENT JURIDIQUE DES PHOTOGRAPHIES »

10 sept. 2021 /